Que signifie karaté shotokan?

Kara(vide)     té(main)     do(voie)

SHOTO (nom de plume de Gichin Funakoshi)    KAN(école)

G. Funakoshi (1868 – 1957) fondateur du karatédo moderne lui donne ce nom en 1930. Enseignant de métier, il met en place une progression pédagogique adaptée notamment aux enfants. Nous lui devons ce que nous connaissons aujourd’hui. Son portrait est accroché au mur du dojo que les karatekas saluent par simple respect  à chaque début et fin de cours .

Qu’est-ce que le kihon? le kumité?

KIHON
Enchaînement de 1 à 4 techniques simples réalisées le plus souvent en ligne. Cela permet de préparer le
corps et d’étudier sans contraintes externes.
La correction est facilitée mais aussi la sensation des techniques et des postures. Ce travail exigeant et laborieux
renforce l’esprit.
KUMITE
C’est le travail à deux ou trois, il regroupe de nombreuses formes:
Du bunkaï ,qui sont les applications des techniques étudiées dans les katas, au combat souple en passant par des
combats codifiés jusqu’au combat plus libre. On y améliore sa gestion du stress, des techniques de self défense.

Les cours enfants

Le premier objectif est de  faire découvrir et apprécier le karaté aux enfants en leur donnant les meilleures bases possibles pour les années futures.
Nous leur  enseignons progressivement les notions martiales propres au karaté :
stabilité, ancrage, équilibre, vitesse et coordination.
Notre pédagogie repose essentiellement sur le respect du rythme de compréhension de l’enfant.

Une pratique régulière permet:

d’apprendre à connaître son corps et à l’optimiser.

D’augmenter ses capacités de vigilance.

De prendre confiance en soi.

De gérer une situation difficile

D’éduquer son corps et son esprit.

Les blessures sont extrêmement rares et bien souvent sans conséquences.

Les cours enfants sont encadrés par des instructeurs expérimentés.

 

Les cours

Le cours de  karaté commence par un salut et se termine par un salut. Le salut se compose de 3  phases:

1.devant le portrait de Maître Funakoshi ,c’est une simple marque de respect envers le fondateur de l’école Shotokan

2.on salue les professeurs

3. salut entre les élèves.

Un échauffement permet de se mettre en condition pour le cours.

Etude d’enchaînements en kihon.

Apprentissage de katas .

Application à deux des différentes techniques de défense et de combat.

Les positions de combat.

Les techniques de déplacement.

Les techniques de frappe pieds, mains, poings, genoux, coudes, …

Les clés et arm lock.

La respiration.

La concentration.

La maîtrise des gestes du corps et de l’énergie.

Chaque entraînement vous permettra deperfectionner les multiples facettes du karaté. Il est donc important de s’entraîner régulièrement et de pratiquer toutes les formes d’apprentissage.

Quand débuter le karaté?

Dans notre club les enfants peuvent débuter le karaté dès l’entrée au CP.

Les adolescents, à partir de 12 ou 13 ans, sont intégrés au cours adultes avec une attention particulière.

Pour les adultes il n’y a pas d’âge. Beaucoup ont commencé à 40 ans voire plus .

C’est l’avantage des arts martiaux il n’y a pas d’exclusion liée à une performance physique puisque la progression  repose sur une pratique tout au long de sa vie.

Tenue vestimentaire :
Tenue de sport pour les essais.
Karategi blanc fermé par une ceinture correspondant au ,niveau du pratiquant.
Le pratiquant est pied nu cela impose une bonne hygiène et des ongles coupés.
Cheveux long attachés, pas de port de bijoux, bagues, colliers, boucles d’oreilles…
Des douches dans les vestiaires hommes et femmes adultes sont à disposition avant et/ou après le cours, les adolescents disposent de deux vestiaires (filles et garçons) qui leur sont exclusivement réservés.

Les grades

On débute en portant une ceinture blanche ensuite les passages de grade au sein du club,une fois par an, suivent cette évolution :
Jaune–Orange– Verte– Bleue– Marron

 

Pour les enfants il y a des ceintures intermédiaires :

Blanche jaune – Jaune orange – Orange verte –
Verte bleue – Bleue marron

Pour obtenir la  ceinture noire 1er dan, il faut passer un examen organisé par la ligue départementale devant un jury. Chaque dan suivant est attribué après des examens de ligue ou régionaux, jusqu’au 6 ème dan.
A partir du 7ème dan, les grades  sont des titres honorifiques.

Il faut  pour obtenir sa ceinture noire être âgé de 16 ans minimum.

 

Qu’est-ce que les katas?

Les Katas sont des séries de mouvements exécutés seuls ou avec partenaires (Bunkaï) à des fins multiples :
1. Etre le véhicule historique de transmission et de conservation des techniques entre générations;

2. Constituer une excellente source pour le développement du Kihon et du Kumite;

3. Permettre de développer son propre rythme dans la connaissance du Karaté en travaillant différents aspects tels que la respiration, la stabilité, la rapidité…

Les Katas shotokan en quelques chiffres:

• 26 Katas officiellement répertoriés et codifiés;
• En moyenne 2 à 3 ans pour perfectionner un Kata;
• 858 mouvements à « connaître » pour l’ensemble des Katas.

1. Les Katas d’initiation
2. Les Katas de Base
3. Les Katas Avancés
4. Les Katas Experts
5. Les Katas Maîtrise

On retrouve dans les Katas les principes fondateurs du karaté à savoir : Mizu No Kokoro, l’esprit calme comme la surface d’une eau tranquille .
5 éléments importants à respecter et à travailler, lors de l’exécution d’un Kata:

1. La respiration: développée par la pratique, elle se doit d’être la plus discrète possible , un kata bien exécuté ne donne pas lieu à essoufflement;

2. L’équilibre: particulièrement important et ce principalement dans des katas tels que Gangaku;

3. La puissance (Kime) que l’on retrouve dans un Kata comme Bassaï Daï (passer à travers la forteresse);

4. La tranquillité (signification profonde du Karaté : l’esprit calme, serein…) très bien représenté par le Kata Sochin (la force tranquille)

5. La rapidité, élément essentiel en Karaté que l’on retrouve dans la plupart des Katas et particulièrement dans Enpi et Unsu.

Les informations ci-dessous donnent un aperçu général de l’ensemble des Katas Shotokan.

Notez que certains éléments mentionnés ici sont toujours sujets à discussion.

Comme souvent, il n’y a pas une vérité mais plusieurs étant donné que la tradition du karaté était essentiellement orale.

L’important n’étant pas de déterminer qui a « tort ou raison » mais de partager un ensemble de connaissances.

1. KATAS D’INITIATION

Les Katas Heian (la paix, la tranquillité) sont les 5 Katas d’initiation au Karaté créés par Itosu en 1905 à partir de Kanku Daï et Bassaï Daï essentiellement à but éducatif et de mise en condition.
Heian Shodan:  Paix 1
Heian Nidan:     Paix 2
Heian Sandan:  Paix 3
Heian Yondan: Paix 4
Heian Godan:   Paix 5

2.KATAS DE BASE

Bassaï Daï: Traverser la forteresse

Kata très puissant et dynamique.

Kanku Daï:Le regard vers le ciel ,

Kata le plus long du style Shotokan et le favori de Funakoshi. Séparé en 5 katas pour créer les Heian.

Tekki Shodan: Le cavalier de fer ,

Kata sur un seul axe horizontal (enbusen). En raison de ses mystérieuses qualités, ce Kata est particulièrement difficile à maitriser, ce qui en fait un très bon outil afin d’évaluer le niveau d’un pratiquant. La garde de départ rappelle les techniques de boxe chinoise (Kung-Fu…).

Enpi: Le vol de l’hirondelle

Un des Katas les plus anciens du Shotokan introduit par un missionnaire chinois (Wanshu) reprenant des caractéristiques chinoises et okinawaiennes. Caractérisé par la rapidité d’exécution et la netteté de ses mouvements.

Jion:

Kata représentatif du style Shotokan. L’origine de ce Kata n’est pas établie, pour certains, il provient d’un temple bouddhiste chinois pour d’autres d’une région appelée Jihonji. Kata relativement facile à exécuter une fois les 5 Heian maîtrisés.

3.KATAS AVANCES

 Bassaï Sho:

Kata spécialement créé pour pouvoir répondre à des attaques contre un Bô (bâton). Les points particuliers à surveiller sont les mouvements de hanche, le centre de gravité et l’équilibre.

Kanku Sho:Voir le ciel
Kata particulièrement difficile pour ses premiers mouvements.

Hangetsu:
Kata contenant des techniques avancées et particulièrement adapté à l’étude des mouvements respiratoires qui peuvent s’exécuter de 2 façons soit en favorisant plus un aspect « bien-être, santé » ou un aspect « martial ». Les mouvements se font essentiellement en décrivant un arc de cercle (demi lune) Kata représentatif du style Wado-Ryu

 Gangaku : Grue sur le rocher

L’embusen est sur une ligne (verticale) contrairement aux Tekki. Très difficile au niveau de l’équillibre (beaucoup de position où il faut tenir sur une jambe, la puissance et la stabilité. Kata représentatif du style Wado-Ryu

Jite: 10 mains

Kata spécialement créé pour contrer les attaques contre un Bô et censé permettre un combat contre 10 personnes. Un des seuls katas sans attaque de pieds. Kata représentatif de l’art japonais.

Tekki Nidan: Le cavalier de fer

Kata dont l’Enbusen est sur une ligne, particulièrement intéressant pour étudier les techniques de Self Défense dans des endroits exigus. La garde de départ rappelle les techniques de boxe chinoise (Kung-Fu…).

4. KATAS EXPERT

 Sochin: La force tranquille
Kata particulièrement difficile à réaliser en raison du mouvement des hanches de la position Fudo Dachi (= Sochin Dachi) .

Niju shio: 24 pas
La différence de rythme très rapide caractérise ce kata (rapide, puissant, lent) ainsi que ses techniques de coude.

Chinte: La main secrète

Ce kata est de la même famille que Gangaku. Particulièrement adapté pour le close combat et le self défense, ce kata comprend des mouvements circulaires très particuliers.

Jiin:Le temple sacré
La garde de départ rappelle les techniques de boxe chinoise (Kung-Fu…).

Tekki Sandan:  Le cavalier de fer

 

5. KATAS MAÎTRISE

Goju shiho sho: 54 pas

Le nom de ce Kata a souvent été modifié de Sho à Dai et inversement selon les périodes et les fédérations. Le nom sho et Dai font plus référence à l’amplitude des mouvement qu’à la longueur des katas, ce qui explique que le même kata s’appelle Sho pour la SKI et Dai pour la JKA et la WSKF.

Unsu:La main dans le nuage

C’est le seul Kata comprenant la technique Mawashi-Geri.

Wankan:La couronne du roi

Kata le plus court du Shotokan

Meikyo: Polir le miroir

Ce Kata contiendrait une technique secrète appelée Sankaku Tobi Geri

 

La difficulté étant pour certains Katas de devoir enchaîner les séquences entre un mouvement très lent, un mouvement très rapide puis un mouvement puissant. (Cf le début de Nijushio par exemple).

Ceci permet aux grades supérieurs, de pouvoir « personnaliser », dans une certaine mesure, certains katas en fonction de leurs aptitudes et de leur morphologie.

Qui peut pratiquer le karaté?

Pousser la porte d’un dojo n’est jamais simple. Les arts martiaux fascinent et intriguent.
Ecole de vie et loin des effets de mode nous avons un enseignement basé sur une tradition et une culture ancestrale,
transmise au fil du temps.
La pratique s’est « modernisée » mais sans pour autant se dénaturer. L’apprentissage du karaté est à la portée de tous sans exception, sur présentation d’un certificat médical, les contre-indications étant rares. La pratique peut être adaptée à plusieurs types de handicaps.
L’apport du karaté est multiple, chacun d’entre nous venant chercher quelque chose de personnel et différent. Le professeur s’efforce de répondre aux attentes de tous même si cela n’est pas chose simple.
Le chemin est  semé de joie et de déception, comme la vie. Le karaté doit pouvoir se pratiquer tout au long de celle-ci. L’intégrité physique et la santé prennent donc une part importante lors des entraînements.

Depuis 1973,le karaté club de Vaujours accueille toutes les personnes désireuses de s’épanouir aux travers un art
martial. Ce qui caractérise le club, c’est l’esprit martial et convivial avec une équipe pour prendre en charge les débutants,  mais aussi par  le renforcement des liens sociaux à travers l’organisation de fréquents moments conviviaux.
Vous trouverez toujours un membre du club pour vous écouter et vous donner les explications attendues.

 

Contactez-nous !